T : 09 81 83 13 54

Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

À définir Livraison
0.00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

BIENVENUE SUR LA BOUTIQUE EN LIGNE specialiste du futsal & du foot5

CAN 2016 - LE MAROC CHAMPION D'AFRIQUE, PREMIERE MONDIALE POUR LE MOZAMBIQUE

Dimanche était la journée des premières, en conclusion de cette cinquième édition de la CAN de Futsal. Le Maroc a remporté son premier titre de champion d'Afrique de la discipline, aux dépens de l'Egypte en finale (3-2). Le Mozambique a, lui, terminé troisième en battant la Zambie aux tirs aux buts et se qualifie pour son premier Mondial de futsal, raflant au passage le titre du fair-play. Le joueur mozambicain Ricardo Lenio Mendes Muendane a terminé meilleur buteur de la compétition avec 10 buts. La CAF organisera la prochaine édition en 2018 et le Cameroun est pressenti pour accueillir l'épreuve. Réponse prochainement.

En finale, le Maroc a donc réussi à prendre sa revanche sur l'Egypte, triple championne d'Afrique (1996, 2000 et 2004) qui l'avait battu en matches de poules (3-2). Les Lions de l'Atlas ont retenu la leçon et ont rendu la monnaie aux Pharaons sur le même score dimanche en finale (3-2). Après avoir été menés deux fois au score durant la première mi-temps, les hommes de Hicham Dguig ont réussi à revenir deux fois avant la pause (2-2), puis ont su faire la différence en marquant par Adil Habil le troisième but décisif à 105 seconde de la fin (tendue) d'une seconde période soporiphique, qui les a fait entrer dans l'histoire du futsal africain. Le Maroc devient ainsi la troisième nation du continent à inscrire son nom au palmarès de la compétition, après l'Egypte et la Libye. L'Egypte, elle, continue de courir après son dernier titre remporté en 2004.

Auparavant, la troisième place du podium africain est revenue au Mozambique, vainqueur de la Zambie après la séance des tirs aux buts (2-1), après un match à rebondissements et riche en buts dans le temps réglementaire (5-5), où chaque équipe a mené au score. Les prolongations n'ayant rien donné, la décision s'est faite lors de la fatidique séance des pénalties. Avec deux tirs réussis pour trois manqués, les Mambas du Mozambique se sont montrés les moins maladroits par rapport aux Chipolopolos zambiens qui ont fini par craquer (1 seul tir réussi pour trois manqués), s'ouvrant ainsi les portes du Mondial 2016 en Colombie, compétition qu'ils disputeront pour la première fois de leur histoire (et toutes catégories FIFA confondues).

Publié dans Toutes les actualites du futsal par Futsal-Store

25-04-2016

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci pour commentaire!