T : 09 81 83 13 54

Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

À définir Livraison
0.00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

BIENVENUE SUR LA BOUTIQUE EN LIGNE specialiste du futsal & du foot5

D2 - AFS SOLIDE, LE MMF TIENT SON PARIS

Groupe A

Dans le derby régional qui l'a opposé à Faches Futsal samedi, Roubaix AFS n'a pas perdu le Nord. A domicile, devant une salle Duby archicomble, les hommes de Mounir Khrouf ont fait valoir leur statut de favoris et ce, en dépit du sursaut d'orgueil des visiteurs fachois, qui leur ont donné une belle réplique tout au long de la partie, notamment grâce à un triplé d'Amine Kadri. Malgré la défaite, Faches y voit des raisons d'espérer, pour se maintenir en D2, étant donné la prestation affichée. Vainqueurs logiques (5-4), les Roubaisiens ont de nouveau pris le meilleur sur le même adversaire, après s'être imposés il y a dix jours en Coupe Nationale, lors du dernier tour régional (5-3), avec des équipes plus rajeunies. L'AFS garde son leadership dans ce groupe A, profitant du repos forcé du Paris ACASA pour accroître son avance. Du coup, c'est Laval qui prend la deuxième place aux Parisiens, grâce à sa victoire sur Strasbourg (6-4). Provisoirement, car le club mayennais sera exempt à son tour lors de la prochaine journée, avant d'affronter coup sur coup Pfastatt et le leader roubaisien. Pfastatt Futsal n'a pas non plus raté la reprise, grâce au succès (3-2) acquis face à Roubaix Futsal. De retour dans le but alsacien, le portier Lionel Colabella aura été déterminant face aux attaques nordistes, préservant la victoire des siens. Cependant, l'écart de points avec l'AFS reste pour le moment inchangé. Au milieu de tableau, le C'West Nantes a pris le dessus sur Saran (6-3) et se détache légèrement, dans un classement coupé en deux et avec petits écarts de points entre les équipes.

Groupe B

Le Montpellier Méditerranée Futsal (MMF) a frappé un grand coup en signant le joli coup du week-end sur le terrain du Paris Saint-Ouen. La formation héraultaise s'est en effet imposée avec autorité (6-1), devant une importante colonie de supporters venus l'encourager. Le choc entre les deux équipes a fini par tourner court, tant le réalisme montpelliérain était implacable. Le stage au Maroc, ponctué du tournoi international face notamment à la sélection nationale marocaine commence à porter ses fruits pour l'équipe entraînée par Manuel Moya. Avec cette probante victoire, le MMF distance son adversaire du jour mais pas encore Lyon Footzik qui, toujours avec cinq points d'écart, a battu à domicile  Pessac (6-3). Avec le retour de Rafael Saadi aux affaires (et aux commandes en tant que coach), l'équipe lyonnaise continue sa bonne dynamique entamée en Coupe Nationale quelques jours plus tôt. Tout l'inverse de son voisin, le Moulin-à-Vent, qui amasse son sixième match sans victoire (toutes compétitions confondues), avec un nouveau revers chez un concurrent direct au maintien, Clénay (succès bourguignon 7-2). Le club issu de la Côte-d'or commence l'année 2016 et l'opération maintien de la meilleure manière. Tout comme le Montpellier Agglo, qui débute l'année sur les chapeaux de roue dans le derby languedocien, avec un feu d'artifice offert à ses supporters à domicile devant une équipe de Beaucaire (9-1), punie en contres par sa mauvaise gestion du power-play.Enfin, l'UJS Toulouse remporte à l'arraché le derby de la Garonne sur le terrain de Mérignac (5-4) et se donne un peu d'air en quittant la zone rouge.

Publié dans Toute l'actualite du championnat de D2 Futsal par Futsal-Store

25-01-2016

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci pour commentaire!