T : 09 81 83 13 54

Panier 0 Produit Produits (vide)

Aucun produit

À définir Livraison
0.00 € Total

Commander

Produit ajouté au panier avec succès
Quantité
Total
Il y a 0 produits dans votre panier. Il y a 1 produit dans votre panier.
Total produits
Frais de port  À définir
Total
Continuer mes achats Commander

BIENVENUE SUR LA BOUTIQUE EN LIGNE specialiste du futsal & du foot5

LES RESULTATS DE LA 8EME JOURNEE DE D1 FUTSAL

BETHUNE FUTSAL 2-4 NANTES ERDRE FUTSAL

L'émotion forte que retiendront Béthunois et Nantais de cette rencontre si particulière au lendemain des attentats parisiens sera à n'en pas douter, l'union des 2 équipes au son de "La Marseillaise" entonné par le KOP Béthunois avant le début du match et à son épilogue.

Une émotion intense partagée également par l'ensemble des joueurs etrangers présents - comme un hymne universel dans une communion dépassant toutes formes de clivages, de frontières ou de différences.

Un instant de recueillement et d'espoir dans une humanité fraternelle dont le sport devrait être un symbole et un ciment.

Dans ce contexte lourd et avec "la tête ailleurs", les "Jaunes" débutent pourtant la rencontre avec une certaine maîtrise et se créent rapidement 3 ou 4 occasions nettes dans les premières minutes par Macarro qui trouve le poteau puis par Juanito ou Joni.

Mais, aprés une première alerte, c'est Garvey Pica qui ouvre le score pour les locaux (1-0) à la 8éme minute.

Les joueurs du Nantes Erdre Futsal tentent bien d'assurer la possession du ballon mais souvent par approximations ils ne parviennent pas à conclure leurs actions ou simplement à cadrer leurs frappes.

La pause intervient donc sur ce score (1-0) en faveur de Béthune et les Coachs Chapelains profitent de la pause pour remobiliser leurs troupes.

A la reprise, les "jaunes" revienent effectivement avec des intentions plus affirmées et font l'assaut du but de Mendez.

Alors que les Béthunois refont progressivement surface et se montrent pressants à leur tour, Macarro délivre le NEF d'un coup franc entre les jambes de Mendez qui remet les compteurs à zéro à 10 minutes du terme : 1 -1 (30éme).

Les Nordistes défendent fort mais comptent déjà 5 fautes à la 31éme minute.

Alors que l'on pense que cet atout va permettre aux visiteurs de bénéficier d'opportunités de "passer devant", ce sont les Béthunois par Buéno qui reprennent l'avantage : 2-1 (34éme) !

Heureusement, Juanito ne laisse pas le doute s'installer et égalise à peine 20 secondes plus tard : 2-2 (34éme).

Les minutes qui suivent sont un véritable "bras de fer" au cours duquel le destin du match semble pouvoir basculer des 2 côtés.

Mais à la 36éme, Juanito s'offre un doublé et un soulagement à son équipe : 2-3 !

Béthune décide de passer en Power-Play et c'est un véritable "quitte ou double".

Mais les "Jaunes" interceptent et partent en contre : Macarro s'offre à son tour un doublé - son 3éme en 3 matches - et ouvre la porte de la victoire, 2-4 (38éme).

Les 2 dernières minutes sont interminables mais le buzzer délivre les "jaunes" alors que le KOP entonne donc sa 2éme Marseillaise malgré la défaite de ses favoris.

Merci aux "Jaunes" pour cette victoire méritoire et bataillée face à une redoutable équipe de Béthune qui a n'en pas douter fera souffrir nombreux de ses adversaires.

Merci aussi au Staff Béthunois pour son acceuil "Italo-Cht'i" si chaleureux dans ce contexte si chargé et... un grand coup de chapeau aux supporters Béthunois pour la dignité de leur encouragement et pour ce beau moment d'émotion !

Le Nantes Erdre Futsal occupe donc au soir de cette 8éme Journée une symbolique autant que provisoire première place au Classement de D1 dans l'attente du match en retard entre KB United et Garges Djibson.

Une position flatteuse qui permettra d'aborder les 2 prochaines rencontres face ... au KB United (21/11) à peine rentré de sa campagne Européenne en UEFA Cup et face au Sporting de Paris (28/11) dans les meilleurs conditions.

Source: http://www.fcerdre.com/contents/templates/actualites/articleFcErdre.php?idNew=3209

BASTIA AGGLO FUTSAL 2-5 SPORTING PARIS FUTSAL

Face au rouleau compresseur parisien, les Bastiais, craintifs en début de rencontre, devaient mettre un certain temps à trouver leurs marques. Après avoir refait leur retard, ils tenaient la dragée haute à leurs hôtes en les obligeant à puiser dans leurs réserves pour arracher la décision.

Des Parisiens qui, dès la fin de la minute de silence à la mémoire de Dumé Albertini et des victimes des attentats de la veille, monopolisaient le jeu pour mettre la pression sur le camp bastiais. Assiégé, Baccarelli sortait le grand jeu sur son but. Si bien qu'au fil des minutes, la confiance aidant les bastiais se montraient plus entreprenants. Mais une erreur dans la relance, permettait à Gasmi de récupérer le cuir et de le propulser puissamment dans la lucarne (0-1). Bastia tentait de réagir sans succès. Bien au contraire, en contre, l'international parisien profitant des espaces venait doubler la mise (12e).

Loin de baisser les bras, les insulaires revenaient à la charge. La frappe de Duran, renvoyée pa Haroun profitait à Dottel qui résuisait l'écart (1-2). Derrière, Duran appuyait sur l'accelerateur et poussait le gardien adverse à se coucher pour capter la balle. Milla, sur coup franc, enchainait, sans plus de réussite. Et si jusqu'à la pause, les attaquants des deux bords restaient très entreprenants, le tableau d'affichage restait inchangé. Paris ayant repris, petit bras, Duran en profitait pour chauffer les mains d'Haroun. La balle revenait sur Dottel qui égalisait (2-2). 

Bastia s'enhardissait et derrière, Duran seul face au gardien plaçait son tir hors du cadre. Dottel prenait le relais, mais Haroun était sauvé par son montant. Passée cette alerte, les Franiciliens sortaient de leur réserve et Teixeira, dans un angle impossible, trouvait la faille (2-3). Milla et Duran, pour les locaux, tentaient de relancer la machine sans pouvoir tromper Haroun. Dans le camp opposé, Baccarelli n'était pas en reste sur une tentative de Hamdoud. Puis, les locaux, pour forcer le destin, passaient en power play. Duran, mis sur orbite, butait de nouveau sur Haroun qui démontrait que sa place en Equipe de France n'était pas usurpée. Sur le contre, N'Gala corsait l'addition et sans fermer le jeu, les Parisiens se payaient le luxe de passer à leur tour en power play et cloturer la marque par Brito.

Source: Corsematin

NANTES BELA FUTSAL 2-3 BRUGUIERES FUTSAL

Menant de nombreuses minutes au score, par 2 buts à 0, Nantes Bela passe a coté d'une victoire importante face à un concurrent direct, Bruguières Futsal.

Les rouges et noirs, bien entrés dans le match, ont malheureusement perdu les 4 points de la victoire au bout du suspens.
Nul doute que les hommes du président Hamza Zenaidi progressent dans cette division, et que les changements opérés au sein du club, combinés aux retours de blessures de certains joueurs permettront au club de se relever dans les prochaines semaines.

D1 Futsal resultats

DOUAI GAYANT FUTSAL 7-3 BAGNEUX FUTSAL


Dans ce match des extrèmes, les nordistes s'imposent sans problème sur le score de 7 buts à 3 face aux Tigres de Bagneux Futsal. La course aux Play-Offs est lancé pour les jaunes, tandis que la lutte pour le maintien sera difficile pour les visiteurs, qui bénéficient cependant d'une experience plus importante que certains de ces concurrents directs.
Retrouvez le résumé et les buts de ce match, en cliquant ici

ECHIROLLES PICASSO 3-8 TOULON TEF

Si il fallait un match référence en déplacement, Toulon Tous Ensemble le tient surement. 
D'entrée de jeu, les Varois savaient qu'avec les deux internationaux français absent (Gultekin, sur le banc, et Guebli, blessé), les locaux auraient peut être moins de repères. Gouled, esseulé, ne manquait alors pas l'occasion d'ouvrir le score (0-1). En contre, les Varois excellent. Benitez et Zaffe permettaient d'alourdir la marque (0-3). Lomri, sur penalty, sonnait alors la révolte iséroise (1-3), bien suivi par l'international U21, Tarek Zoubir, qui malmenait les visiteurs sans pouvoir conclure. 
Juste avant la pause, Benitez, pour le doublé, donnait un net avantage à ses co-équipiers (1-4). Puis El Hafyani faisait parler de lui une première fois en marquant (1-5). Zaffe l'imitait (1-6). Echirolles avait la tête sous l'eau, malgré un Peixoto et Gultekin qui limitaient la casse. Même le power-play ne fonctionnait pas. Benitez, de son camp, trouvait le but vide (1-7). Le match tournait à la démonstration. Le doublé de Sonmez ne changeait rien et c'est même Toulon, par Zaffe, qui marquait à nouveau pour conclure le score (8-3). La suite était malheureusement à oublier pour les deux équipes, et notamment El Hafyani, qui mettait le feu aux pourdres. Toulon, vainqueur logique sur le parquet, n'en avait pas besoin.

Retrouvez le résumé et les buts de ce match, en 
cliquant ici

Source: Var Matin

KB UNITED - GARGES DJIBSON FUTSAL

Le match de la journée a été reporté le 19/12 en raison de la campagne Européenne du club Kremlinois, en Espagne.

Publié dans Futsal-Store : Calendrier et resultats des championnats Futsal

16-11-2015

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci pour commentaire!